La piété avec le contentement ! Est-ce possible aujourd’hui?

La piété avec le contentement ! Est-ce possible aujourd’hui?

Lecture : 1Tim6.6-11 6
C’est, en effet, une grande source de gain que la piété avec le contentement; 7 car nous n’avons rien apporté dans le monde, et il est évident que nous n’en pouvons rien emporter; 8 si donc nous avons la nourriture et le vêtement, cela nous suffira. 9 Mais ceux qui veulent s’enrichir tombent dans la tentation, dans le piège, et dans beaucoup de désirs insensés et pernicieux qui plongent les hommes dans la ruine et la perdition. 10 Car l’amour de l’argent est une racine de tous les maux; et quelquesuns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments. 11 Pour toi, homme de Dieu, fuis ces choses, et recherche la justice, la piété, la foi, la charité, la patience, la douceur.

Introduction Le verset 6 est rendu dans la Bible version semeur ainsi : « la véritable foi en Dieu est, en effet une source de richesse quand on sait être content avec ce qu’on a. » Le contentement suppose que, pour ce qui est des biens de ce monde, l’on limite ses désirs à ce que l’on a. La piété avec le contentement signifie donc que le zèle ou l’amour pour Dieu grandit chaque jour, indépendamment de ce qu’il nous procure ou pas comme bien matériel ou bien-être sur cette terre.

Comment concilier cette parole avec des versets comme ceux-ci : « fait de l’Eternel tes délices et il te donnera ce que ton cœur désire » ; « tout est possible à celui qui croit » ; « je puis tout par celui qui me fortifie » et d’autres qui leur sont semblables ? Par ailleurs, le contentement peut-il résister à la course à la production et à la consommation jointe à des techniques de vente et de marketing de plus en plus raffinées ? Peut-il résister à certains types de prédications et d’enseignements qui ont

2

cours dans l’église contemporaine, et qui poussent les chrétiens à s’affectionner non aux choses d’en haut, mais plutôt aux biens et au bien-être terrestres? Ces questions se posaient déjà au temps de Paul comme le témoigne cette interpellation aux chrétiens en son temps.

La présente communication n’a pas pour intention de fournir des recettes permettant de vivre dans le contentement. Où prendrais-je de telles recettes ? Je voudrais secouer la sonnette d’alarme au milieu de nous. La trompette annonçant le retour de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ peut retentir d’un instant à l’autre. Plusieurs d’entre nous semblons inconscients de ce que nous nous laissons entraîner sans résistance à ces choses que Paul désigne au verset 9 de notre passage de lecture comme des « désirs insensés et pernicieux qui plongent les hommes dans la ruine et la perdition ». Que le « commentaire » cidessus de ce texte auquel nous allons procéder ce jour contribue au réveil de notre esprit par rapport à ce danger permanent.
Pas encore disponible
Pas encore disponible

Laisser un commentaire