Expérimenter la puissance de la résurrection de notre Seigneur Jésus Christ

Telecharger pdf

Lecture

Phi3:8-10 Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j’ai renoncé à tout, et je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ, et d’être trouvé en lui, non avec ma justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s’obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi, Afin de connaître Christ, et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa
mort

Introduction
Ce passage nous montre la détermination d’un homme à exceller dans la connaissance de Christ: Paul. Il a vu non pas un, mais plusieurs miracles accomplis par le Seigneur Jésus-Christ à travers lui. Il a été ravi jusqu’au troisième ciel et a vu là bien des mystères. Il a souvent entendu le Seigneur Jésus-Christ lui parler. Il lui est apparu lui-même au moins une fois en vision (Act18.9). Il écrit cette lettre dont est tirée notre méditation alors qu’il est assez âgé. Il ne demande pas d’aller de nouveau au troisième ciel ou que le Seigneur lui apparaisse encore. Il ne désire ni d’autres miracles ni d’autres
visions. Au verset 10 de notre lecture, il cite deux choses particulières dans lesquelles il est déterminé à connaître Christ, la première de ces deux choses est
la puissance de sa résurrection Qu’elle est cette puissance qu’un homme comme Paul, admiré par tous pour la densité de sa vie et ses expériences chrétiennes, qui est déjà au soir de sa
vie, trouve qu’il ne connaît pas ou pas encore assez? Qui peut
l’expérimenter ? Comment cette puissance agit-elle et comment se manifestetelle dans la vie du chrétien ?


I- Les autres résurrections dans la Bible
1) Dans l’Ancien Testament
Avec le prophète Elie : Le fils de la veuve (1 Rois 17:22 )
Avec le prophète Elisée : L’enfant de la Sunamite (2Rois 4 : 34,35)
Un homme reprend vie en touchant les os d’Elisée (2 Rois 13 :20-21)
2) Dans le Nouveau Testament
Les corps des saints à la mort de Jésus (Matth 27 :50-53)
Résurrection du fils de la veuve de Naïm (Luc7 :12-1512)
Résurrection de la fille de Jaïrus (Luc 8 : 53-55)
Résurrection de Lazare (Jean11 : 41-44 )
La résurrection de Tabitha encore appelée Dorcas (Actes9 : 40,41)
La résurrection d’Eutychus (Actes20 :9,10)
Commentaires : Toutes ces résurrections sont assistées dans tous les cas sauf apparemment celle des saints dans Matth27.50-53. Pour ces derniers, l’on peut bien penser que juste après avoir rendu l’esprit, Christ est allé dans le séjour des morts (le temps et la distance ne veulent rien dire dans la sphère spirituelle). Auréolé de sa victoire, il a ressuscité les corps de ces saints et ils sont montés ensuite au ciel avec lui. De plus, ces personnes ressuscitées avant la mort et la résurrection de Christ n’étaient pas définitivement épargnées de la mort. Ce ne sont pas des résurrections « corps, âme et esprit » et qui confèrent l’éternité aux bénéficiaires. La puissance de la résurrection que Paul désire tant connaître s’est manifestée pour la première fois de manière « visible » avec Christ. Les autres étaient comme “l’ombre” de la véritable résurrection que Christ devait inaugurer. C’est pourquoi il est le « premier-né d’entre les morts ».
Colos1:18
Il est la tête du corps de l’Eglise; il est le commencement, le premier-né d’entre les morts, afin d’être en tout le premier.
1Cor15:45
C’est pourquoi il est écrit: Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant.
Devenu un esprit vivifiant il a soufflé sur ses disciples afin qu’ils reçussent le Saint-Esprit (Jean20.22).
II-
La résurrection du Seigneur Jésus-Christ :

Ses preuves historiques et contemporaines Les preuves historiques sont toujours dans la Bible, (la Bible est aussi un livre d’histoire). Le Christ ressuscité est apparu à plusieurs personnes
Actes4 :8-10 Alors Pierre, rempli du Saint-Esprit, leur dit: Chefs du peuple, et anciens d’Israël, puisque nous sommes interrogés aujourd’hui sur un bienfait accordé à un homme malade, afin que nous disions comment il a été guéri, sachez-le tous, et que tout le peuple d’Israël le sache! C’est par le nom de Jésus-Christ de Nazareth, que vous avez crucifié, et que Dieu a ressuscité des morts, c’est par lui que cet homme se présente en pleine santé devant vous. Pierre, Jacques et tous les apôtres, une assemblée de 500 personnes, etc.,
ont été témoins de cette résurrection. Paul, longtemps après ses évènements l’a personnellement rencontré. Ce dernier se présente comme l’avorton, pour signifier que
Christ ne fait acception de personne. Il se révèle à toute personne qui le cherche d’un cœur pur.
1Corth 15 : 3-8
Je vous ai enseigné avant tout, comme je l’avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Ecritures; qu’il a été enseveli, et qu’il est ressuscité le troisième jour, selon les Ecritures; et qu’il est apparu à Céphas, puis aux douze. Ensuite, il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois, dont la plupart sont encore vivants, et dont quelques-uns sont morts. Ensuite, il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres. Après eux tous, il m’est aussi apparu à moi, comme à l’avorton
La fête de la Pentecôte, la fête de l’ascension, … témoignent de cette résurrection et de son impact sur le monde. S’agissant des preuves contemporaines, le principal témoignage est la vie changée de ceux qui y croient.

III- Le caractère unique de la résurrection du Seigneur Jésus-Christ
Comme sa mort, elle a été prédite Actes 13 :33-35 : Et nous, nous vous annonçons cette bonne nouvelle que la promesse faite à nos pères, Dieu l’a accomplie pour nous leurs enfants,
en ressuscitant Jésus, selon ce qui est écrit dans le Psaume deuxième: Tu es mon Fils, Je t’ai engendré aujourd’hui.
Qu’il l’ait ressuscité des morts, de telle sorte qu’il ne retournera pas à la corruption, c’est ce qu’il a déclaré, en disant: Je vous donnerai Les grâces saintes promises à David, ces grâces qui sont assurées.
Esaïe 53 :10 Il a plu à l’Eternel de le briser par la souffrance… Après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, Il verra une postérité et prolongera ses jours; Et l’oeuvre de l’Eternel prospérera entre ses mains.
Jésus avait le contrôle total sur sa propre résurrection tout
comme sur sa mort
Jean 10 :18 : Personne ne me l’ôte, mais je la donne de moi-même; j’ai le pouvoir de la donner, et j’ai le pouvoir de la reprendre: tel est l’ordre que j’ai reçu de mon Père.
Tout comme sa naissance annoncée aux bergers par les
anges, sa résurrection a été annoncée par des anges
Matth 28 : 5-7 : Mais l’ange prit la parole, et dit aux femmes: Pour vous, ne craignez pas; car je sais que vous cherchez Jésus qui a été crucifié.
Il n’est point ici; il est ressuscité, comme il l’avait dit.
Venez, voyez le lieu où il était couché, et allez promptement dire à ses disciples qu’il est ressuscité des morts. Et voici, il vous précède en Galilée: c’est là que vous le verrez.
Voici, je vous l’ai dit.
La résurrection du Seigneur Jésus-Christ met en lumière
les choses qui étaient comme floues ou voilées dans
l’Ancien Testament (Héb10:1).
Quand l’apôtre Paul dit qu’il veut connaître la puissance de la résurrection de Christ, que veut-il dire ? Il nous faut relever que les premiers chrétiens n’étaient pas des chercheurs de puissance personnelle pour épater les gens.
Voulait-il aussi mourir et ressusciter comme Christ ? Certainement non.
Hébreux 10:1 En effet, la loi, qui possède une ombre des biens à venir, et non l’exacte représentation des choses, ne peut jamais, par les mêmes sacrifices qu’on offre perpétuellement chaque année, amener les assistants à la perfection.
La résurrection de Christ confirme l’espérance chrétienne d’une vie après la mort et la rend vivante donc agissante dans notre vie de tous les jours 1Corth 15 : 19 : Si c’est dans cette vie seulement que nous espérons en Christ, nous sommes les plus malheureux de tous les hommes.
La résurrection de Christ vivifie la foi du chrétien
1Corth15 :14
Et si Christ n’est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi aussi est vaine.
Parce que Christ est ressuscité, nous pouvons crier notre foi par-delà les monts et les collines car notre foi n’est pas vaine.
La résurrection de Christ donne l’assurance que nous avons en
nous la puissance qui ressuscite les morts
Rom 8 :11
Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d’entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous. Jésus-Christ est le premier homme à avoir expérimenté cette résurrection des justes annoncée et espérée par les hommes depuis le péché du jardin d’Eden et les paroles de malédiction qui ont suivi l’acte de désobéissance de l’homme. Ce fait est souligné par l’apôtre Paul lorsqu’il dit: « savoir que le Christ souffrirait, et que, ressuscité le premier
d’entre les morts
, il annoncerait la lumière au peuple et aux
nations (Act26.23) » et « Mais maintenant, Christ est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui sont morts (1Cor15.20) ».
La résurrection de Christ est la preuve irréfutable de ce qu’Il
délivre parfaitement du péché 1Corth15 :17
Et si Christ n’est pas ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés…
Mais parce que Christ est ressuscité, nous avons l’assurance que nous qui croyons en Lui ne sommes plus dans nos péchés. La malédiction du péché qui avait été prononcée par Dieu dans le jardin d’Eden après le péché d’Adam et Eve est enlevée pour jamais. Le chrétien à tout à fait raison de se moquer de la mort.
1Cor15:55 O morts, où est ta victoire? O mort, où est ton aiguillon?
Nous sommes parfaitement justifiés et acceptés par le Dieu trois fois saint (Eph2 :5,6).
La résurrection de Christ confirme que toutes les paroles qu’il a prononcées sont vraies, même celle concernant le jugement
dernier
A la fin des temps, il y aura deux résurrections : une résurrection de vie avec des corps glorifiés et incorruptibles pour ceux qui croient en Christ et une résurrection de jugement pour ceux qui meurent en dehors de Christ Jean 5 :28,29 Ne vous étonnez pas de cela; car l’heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, et en sortiront. Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement.
1Corth 15 :42,43 Ainsi en est-il de la résurrection des morts. Le corps est semé corruptible; il ressuscite incorruptible; il est semé méprisable, il ressuscite glorieux; il est semé infirme, il ressuscite plein de force
La résurrection de Christ confirme l’existence d’une cité céleste
Phil 3 :20,21
: Mais notre cité à nous est dans les cieux, d’où nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur Jésus-Christ, qui transformera le corps de notre humiliation, en le rendant semblable au corps de sa gloire, par le pouvoir qu’il a de s’assujettir toutes choses.
Je rappelle que la résurrection implique qu’il y a d’abord eu mort. C’est pourquoi le message de la résurrection est indissociable de celui de la croix.
L’on ne peut en saisir le sens si on ne connaît pas les raisons de sa mort.
Rom5:8 Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous
étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.
La vérité de la résurrection est si importante que Paul a déclaré ceci :
«
Et si Christ n’est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre
foi aussi est vaine (1Corth 15 :14) ».
IV- La puissance de la résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ
i) Qui peut l’expérimenter ?
Selon l’affirmation de Paul, il y a une puissance dans la résurrection de Jésus et chaque chrétien devait chercher à la connaître. Cette puissance ne peut être connue ou expérimentée que par ceux-là qui acceptent aussi de devenir conformes à Christ dans sa mort.
Philip2:5-8
Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix.
Notre sauveur était déjà considéré comme mort avant la mort de la croix. La mort sur la croix est la face visible d’un principe qui agissait déjà en lui.
Quand Paul parle de conformité dans sa mort, il n’est pas en train de dire qu’il veut absolument être crucifié comme lui. Il parle dans le sens de : « renoncer à soi-même, se charger chaque jour de sa croix et le suivre » (Luc9 :23).
La puissance de la résurrection de Christ ne peut être expérimentée que par ceux qui sont morts. Son impact dans la vie d’un chrétien n’a rien à voir avec son niveau d’instruction et encore moins avec ses diplômes ou ses titres, quels qu’ils soient. Dieu nous révèlera cette puissance proportionnellement à l’intensité de notre désir de la connaître. La puissance de cette résurrection ne se manifeste dans la vie d’un chrétien que s’il accepte de passer par la croix c’est-à-dire de mourir par rapport à ses ambitions terrestres et donc par rapport au monde. C’est alors que le Dieu qui
a ressuscité Christ d’entre les morts le ressuscite aussi et qu’une vie nouvelle commence sur cette terre même:
une vie dont la marque est la douceur ou encore l’humilité, connue de tous les hommes c’est-à-dire de tous ceux qui entrent en contact avec la personne (Phil4.5). Une vie non pas statique mais active, fructueuse, et dont la seule préoccupation est la réalisation des desseins de Dieu pour sa vie, sa communauté et pour le monde.
ii) Qu’est-ce que cette puissance ou comment se manifeste-t-elle?
Cette puissance ne se manifeste pas principalement par des miracles, quels que extraordinaires qu’ils soient. Considérons la résurrection par la prière au nom de Jésus qui peut être classées parmi les plus grands miracles. Est-ce qu’elle épargne le bénéficiaire de la mort naturelle ou même de la seconde mort ? Une personne guérie de quelque maladie que ce soit est-elle susceptible de ne plus jamais tomber malade ? Une personne délivrée des démons est-elle préservée d’une autre possession ?
Non, la puissance de la résurrection de Christ se manifeste moins par les miracles que par la transformation irréversible que la découverte des vérités énumérées ci-dessus produit dans la vie de ceux qui y adhèrent sans réserve et cherchent à connaître les vérités spirituelles qu’elle révèle. C’est la puissance qui crée, renouvelle, transforme et fait reculer
toute limite y compris celle de la mort.
Esaïe 65:17,18
Car je vais créer de nouveaux cieux Et une nouvelle terre;
On ne se rappellera plus les choses passées, Elles ne reviendront plus à l’esprit. Réjouissez-vous plutôt et soyez à toujours dans l’allégresse, A cause de ce que je vais créer; Car je vais créer Jérusalem pour l’allégresse, Et son peuple pour la joie.
Ce n’est qu’avec la puissance de la résurrection que l’on peut surmonter toutes les limitations, les épreuves et les tentations qui ne manquent pas de se tenir devant tout chrétien. Ce n’est qu’avec la puissance de la résurrection que nous avons une connaissance intime du Seigneur Jésus-Christ.
Paul jouissait de cette puissance qui est la plus grande à laquelle l’homme puisse accéder ici sur terre. Y a-t-il sur cette terre plusieurs qui peuvent comme lui déclarer : « je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ;
car, quand je suis faible, c’est alors que je suis fort (2 Cor12:10) ?
Cette puissance agit cependant depuis la Genèse.
Quelques exemples d’action de cette puissance dans la vie de nos aînés qui l’ont connue par révélation ou en ont été des témoins directs.
Daniel : La révélation des vérités contenues dans la résurrection conduit à une vie intègre car on connaît la récompense qui y est attachée dans la vie future (Daniel12.2 ; Daniel12.13).
Job : Il pouvait supporter la souffrance sans céder aux injonctions de sa femme à renier Dieu et aux insinuations de ses amis parce qu’il connaissait la résurrection de son rédempteur. Parce que son âme languissait d’attente de son rédempteur au-dedans de lui, il dominait sa situation présente qu’il savait passagère (Job.19 25-27).

Pierre et les autres: la peur a été remplacée par la foi, source
d’assurance et de courage. Comme Paul, ils affrontent les oppositions et tiennent ferme par rapport à la vérité de la mort et de la résurrection de Christ.
Etienne
: son attitude et ses paroles alors qu’on le lapidait, etc.
Act4.13 Lorsqu’ils virent l’assurance de Pierre et de Jean, ils furent étonnés,
sachant que c’étaient des hommes du peuple sans instruction; et ils les reconnurent pour avoir été avec Jésus.
Que dire des patriarches: Abraham, Isaac, Jacob et Moïse : la foi pour planer au-dessus de toute opposition et tout obstacle (Héb11.17-29)
Même sans avoir jamais été témoin direct d’une résurrection, Abraham pensait que Dieu est puissant, même pour ressusciter les morts. Il recouvre
son fils Isaac par une sorte de résurrection et obéit à Dieu qui lui avait demandé de le lui offrir comme sacrifice.
C’est par la foi que Moïse quitta l’Egypte, sans être effrayé de la colère du roi; car il se montra ferme, comme voyant celui qui est invisible.

iii) Les principales caractéristiques de l’œuvre de cette puissance
dans la vie de ceux qui la connaissent et la recherchent

Leur vie nouvelle en Christ engloutit la mort. Voilà pourquoi Satan ne peut plus les tenir dans la servitude. Ils sont affranchis de la crainte de la mort ainsi que de la honte à cause de quelque infirmité du corps par exemple, quel que soit leur âge, qu’ils soient riches ou pauvres, malades ou en bonne santé (Hébreux 2:14-15 ; 1Corth15.53-57).
Ceux qui mettent leur confiance en Dieu par Jésus Christ ont la même espérance depuis l’ancien testament car Dieu leur révèle la puissance de la résurrection de Jésus-Christ: la cité qui est dans les cieux, c’est elle qui est l’objectif principal de tout ce qu’ils font pendant leur pèlerinage terrestre (Phil.18.20,21)

Les limitations imposées par la mort physique sont levées. Ils savent qu’ils sont éternels, leurs œuvres les suivant même au-delà de la vie terrestre. C’est pourquoi ils se donnent eux-mêmes à Dieu et lui offrent leurs membres comme des instruments de justice (Rom6.13). Ils ne se fatiguent pas de travailler pour accumuler leur trésor dans le ciel et non sur la terre. Mangeons et buvons car demain nous mourrons, c’est la devise de la majorité des humains. Même s’ils ne le disent pas de leur bouche, leur comportement de tous les jours le crie.
Ceux qui connaissent la puissance de la résurrection acceptent de mourir par rapport à ce monde. Même la mort physique pour eux est plutôt considérée comme un gain (Rom6.3 ; Rom 6 : 11). Car Christ est ma vie, et la mort m’est un gain dit l’apôtre Paul (Philip1:21).
Conclusion et exhortation de fin
Paul avait raison de désirer connaître la puissance de la résurrection du
Seigneur Jésus-Christ, c’est la plus grande puissance à laquelle
l’homme puisse accéder sur cette terre.
Elle se manifeste moins par les
miracles que par la transformation irréversible que la découverte des vérités
qu’elle révèle produit dans la vie de ceux qui la sondent sans relâche à
l’exemple de l’apôtre Paul.
La résurrection du Seigneur Jésus Christ met en lumière les choses qui
étaient comme floues ou voilées dans l’Ancien Testament. La puissance de la
résurrection de notre Seigneur est la puissance qui crée, renouvelle,
transforme et fait reculer toute limite y compris celle de la mort. La foi vivante
est produite dans notre vie par cette puissance.
Elle agit au fur et à mesure
en ceux qui croient au Fils de Dieu et qui s’attèlent chaque jour à
devenir conformes à lui dans sa mort.
Le Seigneur veut faire connaître à tous ses enfants la puissance de sa
résurrection. La connaissance de cette puissance produit une vie libérée du
péché, active et fructueuse. Une vie au travers de laquelle le Saint-Esprit peut

12
réveiller effectivement et véritablement les morts que sont tous les hommes
avant la nouvelle naissance. Comme Paul en son temps, exprimons avec
insistance à notre Père notre désir de connaître la puissance de la
résurrection de son Fils Jésus-Christ.
C’est la puissance qui affranchit des
choses de la terre et de la crainte de la mort.
Une personne ainsi
affranchie ira partout où le Saint-Esprit l’enverra. Sans cette puissance, il
nous sera difficile d’accomplir Matt24.14:
« Cette bonne nouvelle du royaume
sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les
nations. Alors viendra la fin »
.
Enfin, la pâques nous rappelle chaque année cette parole du Seigneur
Jésus (Jean11.25,26) :
« Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en
moi vivra, quand même il serait mort; et quiconque vit et croit en moi ne
mourra jamais. »
Pour toi qui ne connais pas encore ce Jésus, il te fait
comprendre par ce verset que si tu ne crois pas en lui, alors tu ne vis pas,
même si la réalité te fait croire que tu vis. Plusieurs parmi nous étions comme
toi, croyant que nous vivions alors que nous étions morts par nos offenses et
par nos péchés, mais Dieu nous a rendus à la vie avec Christ (Eph2. 1,5).
Est-ce que tu désires cette vie qui t’affranchira à jamais de la peur de la mort
sur cette terre et te fera découvrir la puissance de la résurrection de Christ ?
Veux-tu faire une prière selon le modèle ci-après?
“Seigneur JESUS, je reconnais que je suis un pécheur et que ta juste colère
repose sur moi. Je reconnais que tu es mort sur la croix pour mes péchés afin
que je sois sauvé et justifié en recevant le pardon de mes péchés. Je me
repens de tous mes péchés (les citer autant que l’on peut se souvenir). Je me
détourne d’eux et je me tourne vers toi, Seigneur, pour obtenir grâce et
pardon. Lave-moi et purifie-moi par ton Sang précieux. Je te reçois dans mon
cœur aujourd’hui comme Sauveur et Seigneur personnel. Accorde-moi la
grâce de connaître la puissance de ta résurrection.”
Remercie le Seigneur Jésus parce qu’il t’a régénéré et a fait de toi son enfant
à partir de cet instant même.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *